La Coconut, la Coco de l’Arbre de vie

 

LA COCONUT, LA COCO DE L’ARBRE DE VIE

Pourquoi, faire l’article de la noix de coco, et pas des autres aliments de telle sorte ?

Parce que je pense qu’elle possède de multiples aptitudes à la réalisation de préparations culinaires, qu’elle est bonne et surtout bienfaitrice autant pour les petits et les grands. Que ses bienfaits sont particulièrement intéressants par leurs actions intervenants sur l’ensemble du métabolisme tant à le maintenir, le ré-équilibrer que de l’assainir.

Nous sommes nombreux à penser à notre alimentation et à nos habitudes alimentaires.

Les produits de la noix de coco sont vraiment intéressants pour apporter des solutions pour varier son alimentation gourmande et créative, et pour tous ! y compris au régime, diabétique ou toute complication.

Allant de son eau, à son huile, de son sucre, de son lait crème qui réuni en un seul fruit/ amande tous les ingrédients de base qui permettent surtout et je pense aux enfants qui construisent leur métabolisme pour leur futur de leur apporter un aliment pourvu de faculté à les préparer pour un avenir d’une santé forte. Et, pour nous, les grands nous aider à trouver de nouvelles alternatives gustatives et de forme.

L’eau de coco est très désaltérante, stérile, pourvu d’éléments nutritifs et procure si vous êtes un peu en écoute avec votre corps la sensation que cela fait du bien partout. Votre condition physique se verra sans doute améliorée ce qui fait une super boisson recommandée aux sportifs.

La Noix de Coco peut se trouver presque partout dans le monde.

C’est une amande dont on tire du lait, de l’eau, de l’huile, de la farine, du sucre, dont on fait de l’alcool, du vinaigre, de la gelée, des cordes, des matelas, du charbon, des instruments de musique et j’en oublie.

La Coco est la base de l’alimentation en Asie, en Afrique, dans le Pacifique, Amérique central, et elle est exportée partout dans le monde.

Elle a été employée dans le milieu hospitalier pour  les transfusions, pour les blessés grave, …, durant la guerre du Vietnam car l’eau de coco à une formule proche du plasma sanguin humain et elle est stérile. Ces explications techniques sont pour illustrer au mieux la porté de ses vocations.

Si vous partez rejoindre des plages de cocotiers, profitez pour en consommer 3 ou 4 par jours en remplaçant l’eau par l’eau de coco et pour déguster sa pulpe.

Elle est ré-équilibrante en tout point et surtout pour nous les femmes avec nos hormones en soulageant les syndromes prémenstruelles ou de ménopauses, et surtout pour ré-équilibrer notre métabolisme.

Mais aussi prévenir les troubles provenant de la thyroïde.

Pour la coqueterie, le  teint est re-boosté d’une telle façon qu’aucune crème ou cure thermale n’est capable de redessiner ainsi les traits du visage, tout comme de se retrouver aussi bien dans son corps.

Elle assainit les intestins, anti-virale-anti-mycosique- antifongique, elle est une bonne partenaire pour de la flore intestinale et ainsi relancer tout le métabolisme, couplé a une très bonne action dépurative.

Pour bénéficier de ses bienfaits et saveur l »eau de Coco est à consommer et déguster sur place.

Le sucre de fleur de coco contient de l’inuline qui a la faculté de stimuler la croissance des bifidubactéries intestinales, qui se retrouvent couramment dans les probiotiques, ce qui participe à stimuler le système immunitaire. Les bifidubactéries sont naturellement présentent dans l’organisme, mais le stress, une mauvaise alimentation, les médicaments, les antibiotiques peuvent déséquilibrer cet équilibre.

Elle est aussi l’alliée de la vésicule, du pancréas, et, soutien le système enzymatique et a un effet diurétique sur les reins. Ce qui évoque qu’elle permet ainsi une bonne régénération cellulaire, hormonale, du sang, que sa consommation permet de soutenir tout notre organisme dans son ensemble, tout lui fournissant une bonne qualité d’énergie facilement assimilable. Ce qui est une action globale et remarquable pour un seul aliment.

L’arginine qui se trouve dans son eau est un puissant soutien au maintien des performances cardio-vasculaire.

La noix de coco est une championne toute catégorie d’intelligence nutritive et bienveillante.

Voici ces richesses :

L’arginine 30mg/100ml qui intervient dans tout le fonctionnement cellulaire, lutte contre les radicaux libres combat l’inflammation,

Des composés phénoliques sont de super anti-oxydant

De la vitamine E

Des phytostérols qui sont de précieux alliés antioxydant.

100g de chair de noix de coco fournit 8% en magnésium, il est source de folate, de zinc, de vitamine B1, B2,B3, beaucoup de sodium et de potassium, excellent pour les sportif et les convalescent.

Du fer, de la vitamine C, du phosphore, du fer, du sélénium, de l’iode, du zinc, du fluor et du manganèse, elle est très reminéralisante.

Un fruit excellent pour la femme enceinte, d’ailleurs dans les pays producteurs les femmes enceintes en consomment quotidiennement.

La noix de coco desséchée est pour sa part source d’acide pantothénique, vitamine B5. qui agit sur le système nerveux et sur les glandes surrénales et dans la régulation de l’adrénaline et de l’insuline, contribue à abaisser le taux de cholestérol et le taux de triglycérides sanguins.

Cuisiner la Coco rapée est une très bonne source de fibre.

L’huile de coco est aussi huile protectrice solaire d’un indice de 8.

L’huile de noix de coco contient SURTOUT un très puissant antibactérien, viral et fongique, l’acide laurique, qui permet de mieux contrôler leurs croissances et ainsi réguler la flore intestinale et la flore des femmes.

L’acide laurique, caprique, capronique, caprylique et myristique, qui représentent plus de 70% des acides gras de l’huile de coco, nous protègent contre les bactéries, les virus, les champignons, la fermentation et les protozoaires. En mangeant de l’alimentation préparée à l’huile de coco, nous nous protégeons mieux.

Et, en cela, c’est une véritable panacée de bienfait, car nous sommes tous plus ou moins concerné. Que ce soit par notre alimentation industrielle, que par nos modes de vies.

L’acide laurique est présent dans le lait maternel pour protéger le nouveau né des infections, la nature est bien faite.

Enfin, dernière précision à propos de ces acides gras, ils vont aussi après le passage des antibiotiques, du stress, des virus, de la mal bouffe, réguler en douceur, fragiliser, ces microorganismes qui occupent, ou qui ont occupés notre organisme qui ont laissés des agrégats dans notre tube digestif et dans d’autres endroits de notre corps.

Les produits de la noix de coco sont une très bonne réponse, un bon soutien pour permettre à l’organisme de se ré-équilibrer et éliminer les substances.

A l’ère des super aliments, l’huile de coco ce super anti-bactériens, les triglycérides sont capables de détruire des virus, comme la grippe, l’herpès, la rougeole, l’hépatite c, de lutter contre les bactéries de l’estomac, des infections de la gorge, de la sinusite, de la pneumonie, des otites, des caries dentaires, des intoxications alimentaires, infections urinaires, des infections aux champignons, au candida, et des infections intestinales provoquées par les parasites. Mais attention ! il n’est pas miracle si vous n’en consommez pas régulièrement et cela c’est comme pour tout. ( toutefois, en cas d’urgence j’ai découvert qu’il existait une forme d’huile de coco très concentrée en capsule, n’hésitez pas à tester en plus d’un traitement).

Aujourd’hui, la science, la recherche, tende de plus en plus à considérer l’importance de l’état de nos intestins et de la flore qui occupe notre corps, pour comprendre les origines de nombreuses maladies, allant de la simple inflammation incarnée par une sinusite que l’on ne prends pas au sérieux par une douleur rhumatismale, par le faite que nous devenions allergiques, de fatigues chroniques, d’humeurs, ou plus gravement un cancer, une maladie immune etc… Voilà pour ces charmants détails, l’huile de coco à l’état naturelle participe à la bonne régulation de notre corps, et tout en veillant bien sûr à une alimentation saine par ailleurs.

Pourquoi, je parle de toutes ces choses qui font peur, c’est simplement pour exprimer que de consommer des aliments et de connaître un tout petit peu leur vocation, peuvent vous permettre d’élaborer vos besoins alimentaires, et qu’en ce qui concerne la coco, pour toutes ses qualités, je pense qu’elle est vraiment un aliment très favorable à notre forme. C’est pourquoi j’ai souhaité la présenter plus qu’un autre aliment, car elle fait sans doute partie des atouts forme.

Les différents puissants acides gras anti-microbiens de l’huile de coco sont:

45% d’acide laurique (un MCT à 12 atomes d’hydrogène)

10 % d’acide caprique (un MCT à 10 atomes d’hydrogène)

8% d’acide caprylique (un MCT à 8 atomes d’hydrogène)

0,5% d’acide capronique (un MCT à 6 atomes d’hydrogène)

8 à 12% d’acide myristique (un LCT à 16 atomes d’hydrogène)

L’huile de coco est un ingrédient naturel qui permet naturellement à l’organisme de trouver l’énergie et les outils pour lutter harmonieusement contre de petites problématiques avant qu’elles ne prennent trop d’importance, d’éradiquer doucement mais surement de nombreuses petites causes de futurs grands troubles.

L’huile de coco, ne produit pas de graisse mais produit de l’énergie.

Elle augmente le niveau d’énergie du corps.

L’huile de coco ne fait pas grossir, de part ses acides gras saturés à chaine courte, l’organisme le consomme immédiatement et donne de l’energie au corps et au cerveau plutôt que de le stocker dans nos cuisses, elle est donc recommandé dans le cadre de régime amaigrissant.

Et, pourquoi elle ne fait pas grossir ? l’huile de Coco lorsqu’elle est absorbé par le foie, elle produit des corps cétoniques, c’est un peu technique pour la plupart d’entres-nous, pour faire simple ce sont des réactions chimiques que produit le foie lorsqu’il est en période de jeun. C’est un processus qui intervient lors de restriction alimentaire et qui permet à l’organisme de relancer la stimulation et la régénération des cellules. Le jeun est de plus en plus pratiqué dans le cadre d’approche thérapeutique.

Donc, les gras de l’huile de coco ne sont pas stockés, mais produisent de l’énergie et en plus une énergie de qualité !

Quand la force du corps est augmentée cela permets au métabolisme de se régénérer, se renouveler de façon efficace et rapidement, de faire la chasse aux cellules fatiguées, d’en faire de nouvelles, et ainsi avoir un système immunitaire naturellement plus soutenu.

Si vous êtes en surpoids optez pour l’huile de coco, c’est vous aider à perdre du poids, tout en vous permettant de découvrir un produit qui saura contribuer à l’harmonisation de votre métabolisme, de votre santé bien-être.

Chez les sportifs, les athlètes utilisent des acides gras à chaines moyenne pour augmenter leur performance.

Lumière sur ses acides gras saturés

Bon ou mauvais cholestérol ? et idées reçues…

Dans la noix de coco, la moitié des acides gras saturés sont présents sous forme d’acide laurique, 66%, encore lui ! qui est aussi le principal acide gras saturé du lait maternel, ces acides gras sont de chaine moyenne (6 à 12 atomes), donc, différent des autres graisses qui sont la causes de problématiques cardiovasculaires.

Des études ont été réalisées chez les peuples qui en consomment, et, l’utilise comme ingrédient de base au quotidien, le taux de cholestérol est parfaitement équilibré et les pathologies coronariennes sont parmi les plus faibles de la planète.

Mais surtout qui vivent et jouissent d’un plein état de santé.

Ces acides gras ont la particularités d’être très vite métabolisés par l’organisme comme nous avons pu l’abordé plus haut, en fournissant de l’énergie et non stocké comme les autres graisses à chaine longue. Cet acide gras à la particularité de provoquer une réaction « super pouvoir » cétonique du foie.

Les 2/3 des graisses de la coco sont rapidement assimilées.

Selon de nombreuses lectures et de recherches, j’ai lu que les AGCM, trigyclerides à chaine moyenne sont associés à de nombreux bénéfices pour la santé, dans le milieu hospitalier il a été retenu pour traiter des syndromes de malabsorption, des fibroses kystiques, l’épilepsie, l’absorption des minéraux, la synthèse des graisses, des protéines, etc…

Elle aurait aussi une action bienveillante contre Alzheimer.

Les autres produits, comme l’huile de coco, la coco rapé, le lait/crème de coco, permette d’être facilement créatif, de les intégrer dans son alimentation.

Choisissez toujours des produits sans additifs.

Je déconseille de consommer des préparations commerciales à base de noix de coco. Comme pour tout en général.

Les recettes qui vont suivre sont faciles, et peu coûteuses.

La crème de coco : peut-être achetée et il semble que la notion bio ne soit pas d’une très grande importance.

En outre, vérifiez bien qu’il n’y a pas d’additif, tel que E 534 un émulsifiant très présent hors réseau bio, à éviter. Si vous voyez du E330 ce n’est pas un problème, c’est juste de l’acide citrique. J’en trouve facilement et moins chère chez les commerçants asiatique.

Huile de coco : bien la choisir, c’est un petit investissement, le litre Bio non déodorisé compter environ 19euros. Pour une consommation régulière ce pot durera environ 1 à 2 mois. Si vous trouvez moins cher vérifier que l’huile n’est pas hydrogénée. Veillez a ce que ce soit de la pression à froid.  Vous n’êtes pas obligé de la choisir en bio, car la Coco est bio, en tout cas, d’après mes recherches je n’est pas trouvé de traitement de culture. Donc, j’achète la mienne dans les épicerie Indienne, et son prix est de l’ordre 6,90 euros pour 500 ml soit environ 14 euros le litre contre 19 euros en bio.

Coconut rapée : flocon : très peu cher. Peu servir dans la préparation des gâteaux, dans vos bols de petit déjeuner.

Farine de coco : La farine de coco est sans gluten, elle est obtenue par un processus de production simple mais exigeant : que la chair de la noix de coco ai séchée, puis dégraissée et enfin broyée pour donner cette fine poudre. Ella a un autre avantage de proposer un faible indice glycémique 35 contre 70 pour le sucre .

Attention la farine de coco absorbe plus qu’une farine traditionnelle, elle ne lève pas et n’a pas d’élasticité, donc dans vos expériences de transition alimentaire, l’ajouter progressivement à vos préparations.

Sucre de coco : Son indice glycémique est l’un des plus bas pour un sucre entre 24 et 35 , tout comme pour vos expériences de transition alimentaire testez-le ! Depuis que je connais cette nouvelle option de sucre, je n’utilise que lui de temps en temps, car le mieux encore pour sa santé et de consommer le moins de sucre, où pour retrouver ce petit goût sucré dont vous avez du mal à vous passer vous pouvez ajouter par exemple quelques fruits sec, figues, raisins, etc…

Le sucre de coco contient entre autre de l’inuline. L’inuline a la capacité de stimuler la croissance des bifidobactéries intestinales, qui se retrouvent couramment dans les probiotiques, ce qui peut stimuler globalement le système immunitaire. Les bifidobactéries sont connues pour aider à restaurer les bonnes bactéries dans l’intestin qui ont pu être détruites par la chimiothérapie, les antibiotiques et autres.

Voilà, maintenant vous savez tout sur la coco car tous les aliments en soit sont utiles à notre équilibre et apportent chacun de vrais bienfaits, mais la noix de coco nous offre des actions globales et en synergie vraiment intéressantes. C’est pourquoi, je souhaitais présenter cette amande au goût de Paradis.

Tarte aux fruits crème coco pâtissière.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Une réflexion sur “La Coconut, la Coco de l’Arbre de vie

  1. Pingback: Cookies Kiss de mes rêves à la Fraise et la Poire | Cuisine Nature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s