Comment toi mon beau calamar tu vas passer à la cocotte

Vous ne savez pas quoi faire à manger de vite et bon le calamar est une bonne idée pour préparer à l’avance une cocotte, pour 2 repas. 1 kg de calamar permet de faire 4 assiettes.

Calamar au coulis de tomate au piment d’Espelette, et au chorizo et oui ! encore lui ! je suis une adepte de ce mariage. Dimanche vous avez été au marché et vous avez fait le pleins d’herbes !

Elles sont toutes fraiches ! et votre corps va pouvoir ainsi profiter de tous les bienfaits… et ainsi au fur et à mesure en ayant amélioré votre alimentation vous constaterez que les petits maux, les rhumes n’ont plus de raisons d’être dans votre organisme. Vous mangez bien, simplement en respectant les modes de cuissons. Chaque jours vous faites un peu plus le plein d’éléments nutritif.

  • 1 kg de calamar
  • 1 kg de tomate de saison ! pas l’hiver !
  • 150 grs de chorizo
  • Une botte de Basilic
  • 2 cas de Romarin ciselé
  • 2 càs de Thym
  • 3 feuilles de Laurier sec !!!
  • 2 oignons
  • 3 gousses d’ail

Lavez vos tomates, coupez-les cubes, placez-les dans la cocotte. Un peu d’huile. Ajoutez une gousses d’ail que vous aurez au préalable couper en petit. Les autres, à mon signal vous les ajouterez en fin de cuisson. Vous faites pareil avec les aromates, vous en mettez seulement la moitié, et conservez l’autre pour les 5 dernières minutes. Ainsi, vous en aurez des bénéfices différents que ceux que la cuisson peut apporter. C’est bien d’alterner quand on y pense.

Cette recette est le bon moyen pour consommer une belle quantité d’aromates qui je vous le rappelle son pourvu d’intérêt nutritionnel.  Le basilic aussi, une petite partie au début, et quand l’ensemble est cuit ajoutez toutes les feuilles si vous aimez le basilic, éteignez le feu et couvrez, par cette chaleur douce vous profiterez pleinement du basilic, de ses atomes, de ses bienfaits.

Votre coulis est entrain de mitonner à feu tout doux, au moins 30 minutes, car dans la tomate vous avez un élément qui ce nomme le lycopène et dont son fan les femmes pour ses propriétés qui permet à notre peau de garder une fermeté, vendu sous forme de complément, et pour les hommes recommandé pour leur prostate. Ce lycopène se libère sous l’action de la cuisson.

Entre temps, vous avez préparé votre calamar, il est prêt à passer à la cocotte, votre coulis bon et bienfaisant et prêt lui aussi à l’accueillir.

Vous mélangez, puis vous laisser cuire à feu doux 5 minutes. Puis, vous ajoutez vos aromates, l’ail, il ne reste que le basilic qui attend la fin de la cuisson.

Vous surveillez, vous verrez par vous même quand c’est cuit. Ce sera le tour du basilic.

Vous pouvez accompagner ce plat de riz complet, de pâtes de bonne qualité. Une à deux  fois par semaine les pâtes c’est bien.

Bon appétit !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s