Le Pourpier

Le pourpier, vous n’en avez peut-être jamais entendu parlé ! je n’en serai pas très étonnée souvent utilisé par nos grands-mères, voir nos arrières grands-mères, qui l’appréciait, on le retrouvera encore en Grèce, il est très apprécié, et du faite, de ses propriétés participe à la réputation régime crétois où il tient une place importante. C’est la salade officielle, avec les épinards ! pas de laitue, ni de batavia…

Pourquoi, vous introduire ainsi sur le Pourpier ? Tout simplement parce que si vous l’appréciez, cela vous permettra de l’inscrire dans vos habitudes alimentaires, qu’il est un végétal généreux en nutriment, qu’il rechargera bien plus vos batteries qu’une laitue ou une iceberg.

Pour 100 g de pourpier :

  • 494 mg de potassium
  • 68 mg de magnésium
  • 65 mg de calcium
  • 45 mg de sodium
  • 1,99 mg de fer
  • 0,11 mg de cuivre
  • 0,9 μg de sélénium

Riche en vitamines et en provitamine

Le pourpier est un véritable concentré de vitamines. 100 g de ses feuilles fraiches apportent à l’organisme (13) (14):

  • 21 g de vitamine C
  • 2,1 à 3 mg de β-carotène
  • 480 μg de vitamine B3, PP, ou nicotinamide.
  •  110 μg de vitamine B2 ou Riboflavine
  •  70 μg de vitamine B6 ou de pyridoxine
  • 40 μg de vitamine B1, aneurine ou thiamine
  • 12 μg de vitamine B9 ou acide folique

Un concentré exceptionnel acides gras essentiels pour la santé et celle du cœur dans le pourpier.

L’acide α-linolénique  entre 24,48 et 39,06 %. L’oméga-3 qui intervient dans la prévention de nombreuses maladies, croissance et réduit les risques de maladies cardiovasculaires.

L’acide palmitique saturé ou acide cétylique avec une teneur d’environ 24,26 % des lipides, précurseur de la synthèse de l’ATP.

L’acide stéarique saturé ou octodécanoïque à hauteur de 8,72 %. contribue à lutter contre la formation de caillots et en réduisant le volume des plaquettes.

L’acide linoléique oméga-6 d’environ 6,31 % des lipides. un acide gras essentiel polyinsaturé  qui participe à la fabrication des membranes cellulaires.

Les acides chlorogéniques, dont l’acide 3-caféylquinique et l’acide 5-caféylquinique. Composés phénoliques aux propriétés antioxydantes et anxiolytiques. Peut participer à prévenir le diabète de type 2 et interviennent contre l’oxydation du mauvais cholestérol ou LDL.

Autres substances actives

On ne s’arrête pas là ! flavonoïdes, le précieux apigénol et le kaempférol sont aussi dans l’équipe.

  • Cardio-protecteur
  • Antioxydant
  • Tonifiant et stimulant du système immunitaire
  • Stimulant du système digestif
  • Anti-inflammatoire
  • Antiseptique
  • Vermifuge
  • régulateur de la tension artérielle
  • Myorelaxante

Précautions d’utilisation :

Il n’y a pas d’effets secondaires à sa consommation.  Dans un contexte thérapeutique sous forme d’extrait sec. Les personnes souffrant de calculs rénaux et les personnes hypertendues informeront leurs médecins.

Voilà, une plante que l’on devrait plus souvent rencontrer sur les étales de nos maraichers locaux. Je peux avoir la chance de m’en procurer auprès d’un petit maraicher au marché de Montreuil qui est spécialisé dans les aromatiques.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s