Le Persil

LE PERSIL 

Le persil, oui cette chose toute verte… je sais que certains d’entre vous n’y pensez pas souvent, et moi aussi je passais à coté ! Alors, … peut-être que je vais vous faire changer d’avis et vos habitudes. Tout est bon dans l’alimentation, bien sûr ! Comme, savoir varier et équilibrer ses repas pour recevoir toutes les faveurs de la nature maintenir sa forme tout en étant gourmand. Le plaisir de la bouche est tout aussi essentiel.

Allez, je recommence à vous bassiner avec la technique des molécules animées, aux cool oligos, et des bonnes mines de minéraux.

Pourquoi le persil, plusieurs arguments ! le 1er c’est parce qu’il est doté d’un flavonoïde qui se nomme l’apigénine, qui suscite beaucoup d’intérêt auprès de la recherche contre le cancer ! eh oui ! les scientifiques eux regardent de près le persil et son apigénine pour nous dégoter des antidotes !

Comme tout ce que nous avons pu innover dans notre évolution et dans notre société cela provient de la nature …

L’apigénine a de puissantes propriétés anti-inflammatoires susceptibles de protéger l’organisme humain de certains cancers, réduirait le glucose sanguin, tout comme, il participerait à une diminution des dommages causés par les radicaux libres chez certaines personnes.

Des chercheurs américains ont prouvé, l’efficacité de cette substance de la famille des flavonoïdes, dans la lutte contre le cancer. Elle limiterait la propagation des cellules cancéreuses.

Bien sur les tests à ce jour ne sont pas assez nombreux, et il serait prématuré d’attribuer des pouvoirs permettant de guérir, mais a notre stade de nos connaissances, il serait, tout aussi, dommage d’omettre de ne pas penser en consommer régulièrement et c’est en cela que réside d’une bonne alimentation en incluant et en variant les aliments.

Ses bienfaits semblent t’il ne s’arrête pas là, bon pour l’estomac, l’arthrite, préviendrait les cystites, interviendrait sur le flux sanguin, favorise l’élimination rénale des toxines, Car, comme constate et préconise Hippocrate, toutes les matières, que nous consommons, Aliments, Air, et même ce que nous pouvons mettre sur notre peau est étroitement lié à notre santé.

Le persil, ce n’est pas que de l’apigénine,  c’est aussi de la précieuse Chlorophylle, un diamant pur pour notre santé, l’oxygène des cellules, et sans elle la vie n’existerai pas sur terre,…pour laquelle, j’ai consacré une recherche pour vous écrire ces quelques lignes afin d’encourager, ceux et celles qui pousserons un peu la lecture à consommer, manger du vert, brièvement, la formule chimique de la Chlorophylle est proche de notre formule sanguine… besoin d’éléments convaincants ? … allez jeter un oeil. Précieuse Chlorophyle

Le persil abonde aussi en caroténoïdes et autres composés phytochimiques qui ont des propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires, comme la lutéine, la zéaxanthine, l’apiol, le rutoside et l’apigénine. Cette plante aux petites feuilles est également riche, vitamines A, B9, C,. Elle est également une bonne source des minéraux et oligo-éléments suivants : fer, calcium, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium, vanadium et zinc.

Quelle variété choisir : Le persil plat est le plus riche en huile essentielle.

De manière générale, on le déconseille aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes, car, il est bien connu pour bloquer la lactation et aux personnes qui ont des problèmes de reins, ainsi qu’aux personnes qui prennent des anticoagulants, car, il est riche en vitamine K.
Par ailleurs, il est aussi doué pour :

  •  Soulager et prévenir les infections de la vessie
  • Prévenir l’anémie.
  • Protéger les reins
  • Protéger le foie
  • Nettoyer le sang
  • Pour stimuler le système immunitaire
  • Etre un très bon diurétique
  • Pour les intestins et stimule la digestion
  • Pour lutter activement contre le vieillissement
  • Pour la détoxication, il est très actif aussi.

Comment en consommer : Une demie botte et l’ajouter à : 

  • Une salade de bettrave
  • A une salade de lentille et hareng
  • A un taboulé
  • Une salade de carotte tiède
  • A une soupe au moment de la mouliner
  • Une salade de persil,
  • Dans à peu près tout …

En bref, un geste simple, pensez à ajouter 4 bonne cuillère à soupe de persil dans vos crudités.

persil, le céleri, la menthe, l’origan, le romarin, le rutabaga, la pomme, l’orange, les noix, le thé, la camomille, le panais, son pourvu de la molécule d’apigénine.

Molecular basis for the action of a dietary flavonoid revealed by the comprehensive identification of apigenin human targetsS 2013, Daniel Arango, Kengo Morohashi, Alper Yilmaz, Kouji Kuramochi, Arti Parihar, Bledi Brahimaj, Erich Grotewold and Andrea I. Doseff

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s