Le pissenlit

Personnellement, j’aime les salades qui ont de la texture et du goût, et plus elles en ont et plus elles sont nutritives et sympathiques sur bien des plans.

Notre société de consommation, nous a depuis quelques décennies habitué à consommer des salades vertes produites en culture intensive, on l’achète souvent pour se donner bonne conscience, je mange des végétaux, et la plupart du temps, elle croupie dans le bas de son frigo. Encore mieux, sous blister plastique, hum c’est tellement meilleur ce petit goût de plastique, à recycler, et cette bonne salade que l’on fait pousser avec des quantités d’eau. Cette petite salade qui nous donne tellement une bonne conscience …  et qui à en faite pas grand chose à nous donner, surtout de l’emballage !

Vous n’allez jamais au marché le dimanche ? Dans une épicerie locale, une amap, ou dans toute autre organisation ?

C’est dommage, car, la salade, quand elle est bonne, son potentiel nutritif, et tout aussi équivalent à son potentiel naturopathique. Force 2. La nature est bien faite, et pourquoi sommes-nous encore entrain de tergiverser sur les bases ?

On gobe des compléments alimentaires, mais la plupart pourraient s’en passer avec une alimentation de bon sens.

Chaque printemps, ma grand-mère allait dans le jardin le récolter pour préparer une salade, et cela aussi longtemps que durait la saison. Il est de la même famille que la roquette. Par le passé, brillamment reconnu pour ses nombreuses propriétés dont le corps à besoin au changement de saison,  dépuratives, il régénère le sang, parfait pour une détox, améliore les troubles et fonctions hépatiques, et digestifs, prévient l’apparition des calcul rénaux.Très riches en minéraux, fer, calcium, manganèse, en anti-oxydants, Il est recommandée pour les personnes qui souffrent d’anémie, de goutte, d’excès alimentaires, de rétention d’eau.

Ce petit intermède « Pissenlit » qui je l’espère pourra illustrer ce que la nature, la vraie « Nature » à d’intelligent à nous proposer à chaque saison, en interaction avec notre métabolisme.

Je pense que chacun d’entre nous, ce dit compresser par le temps, par ses obligations, mais c’est aussi en parti parce qu’on le veut bien, savoir dire non, je décide d’accorder de l’importance à mon équilibre, à mon corps, d’apprendre à m’organiser, de savoir acheter, et ne plus faire la part belle aux industriels pour nous servir des salades qui ne feront qu’aggraver notre sort à tous, environnement compris, agriculteurs etc… Décider de dire non, et partir de son travail, lorsque c’est le moment. La spirale actuelle n’est pas vertueuse, et dangereuse car notre population ne fait qu’accroitre.

Petit pissenlit aimerait bien nous faire du bien. Consommer en harmonie avec la nature c’est suivre, d’une certaine,  les conseils de la nature, et agir en prévention.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s