Le Cardon à découvrir

Et pourquoi ne pas tenter le cardon, le découvrir ?! Légume ancien plus prisé par le passé qu’aujourd’hui, mérite un véritable éloge. Plus prisé par le passé … ne serai-ce pas ces oublies de végétaux qui contribueraient à des dysfonctionnement de certains métabolismes ?   Une absence… dans certaine assiette pour aller bien, beaucoup femme se plaignent de leur transit, de surpoids, de diabète, et autres troubles, prennent des pro biotiques, pourquoi ??? Parce que nos rythmes de vie, le manque d’activité physique, le Cardon offre tous les services que l’on attends d’un pré-biotique, Ne passerions-nous pas aussi, à coté d’un légume « saveur » pourvu d’autant de nombreux attraits nutritionnels, « le cardon fantastique »le X-men des légumes. Un légume qui fait du bien sur tellement de plans ! Nous qui sommes tous sur le front du bien-être, de l’écologie, du vrai, nous ne connaissons pas ou peu la grandeur de la nature du cardon, et pourtant le grand oublié des magasins bio ! 

Alors qui es-ce cardon ?  Entre l’artichaut, le céleri, le salsifis, la blette, plutôt facile à cuisiner, de toute façon rien ne tombe tout cuit la bouche, que je sache, un peu d’imagination, un peu de faim, avec l’envie de prendre le taureau par les cornes, pour un équilibre alimentaire varié, le cardon trouvera peut-être sa place dans votre cuisine et conquerra votre intérêt et vos intestins. 

Très peu calorique, 

– Il a une teneur importante en minéraux et oligo-éléments : magnésium, calcium, fer, sélénium, zinc, et surtout en potassium (400mg pour 100g) ce qui le rend intéressant pour lutter contre la tension artérielle.

Gonflé à bloc de vertus antioxydantes grâce aux phyto-nutriments qu’il contient : acide caféique, silymarine, lutéoline. Ces photo-nutriments que je vois dévalisé dans toutes les pharmacies par les femmes qui veulent prévenir le vieillissement prématuré. Quoi de mieux que la nature, d’un légume qui offre toute une synergie de molécules. Les compléments n’en offre pas autant, à moins de consommer un cardon et son cachet ensemble, qui apportera plus de résultats. Mais penser qu’un cachet peut remplacer la nature, soyons raisonnable …

Le cardon est intéressant pour plusieurs actions, tout d’abord pour l’inuline qu’il contient, un glucide assimilable par les personnes souffrant de diabète, mais surtout, un fantastique prébiotique, comme dans l’artichaut, les bonnes bactéries des intestins, en raffole, ni digérée, ni absorbée avant d’arriver tout au bout du chemin de votre intestin, le colon. L’inuline améliore la digestion, le transit, et assure le maintien de l’équilibre de la flore intestinale et des fonctions de votre métabolisme. 

L’énumération des formidables capacités du cardon ne font que commencer, très riche en fibres solubles, propriétés bienfaisantes pour la régulation du transit et toutes les fonctions intestinales, mieux qu’un complément alimentaire ! Vous vous sentez ballonnets, besoin d’éliminer, purger, le cardon, se fera un plaisirs…  par ses fibres, par son mucilage aux propriétés laxatives, de débarrasser, drainer les voies intestinales de leurs toxines. Dès le lendemain vous aurez le teint plus frais et les traits lissés. 

Sa richesse en eau aux propriétés diurétiques contribuera à l’oeuvre du cardon, des grands espaces libérés, des intestins qui s’étirent, fluides, parée d’une flore harmonieuse, imaginez les berges en été d’un long fleuve tranquille, fleuri et les gazouillis. 

Oui, je vous vois là très dubitatif à la lecture de ces détails mécanique. Se sentir léger, flotter, aucun écho dans votre corps, ressentir du bien-être, sentir qu’une harmonie règne, prêt pour une danse toute en ondulation. Une homéostasie générale, ressentir des sensations que son corps va bien grâce l’alimentation. Cette alimentation que vous amenez à votre conscience, des atouts bienveillants d’un aliment, que vous décidez de préparer pour l’apporter à votre corps. 

Ces fibres sont de véritables génies, car leur talent ne s’arrêtent pas là, encore et encore, qui dit fibre dit aussi un bon régulateur du cholestérol sanguin et des graisses alimentaires qui à pour effet de réduire le LDL-cholestérol (le « mauvais ») et les triglycérides, et d’augmenter le HDL, le bon cholestérol. Et dans le champ des possible, elles sont aussi recommandées auprès des diabétiques, le cardon permet d’équilibrer la concentration du glucose dans le sang. Un peu d’activité physique et voilà que le changement s’opère de jour en mois. 

Enfin, comme si tous ces dons n’étaient pas suffisant à lui tout seul, les tiges du cardon sont d’une certaine manière de véritables baguettes magiques, ornées de puissants antioxydants, bien mieux que n’importe, encore je le répète, qu’un complément alimentaire, ses phytonutriments (flavonoïdes, polyphénols) cynarine, acide chlorogénique, acide caféique, silymarine, lutéoline, permette à l’organisme de lutter efficacement contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire et des maladies qui y sont liés. 

Après avoir débarrassé ses intestins, son foie, les anti-oxydant interviennent, double effets visible sur votre teint, régénération cellulaire, mieux qu’une crème, car, la cynarine,  la silymarine, hépato-protecteur etc…apporte au foie le potentiel à lui aussi de se régénérer, de se détoxifier, de le maintenir en parfaite santé. Les mêmes propriétés que le chardon-marie, et donc, précurseur aussi du super glutation tellement prisé (pour ceux qui s’y connaissent). 

Comment préparer le Cardon : 

Le cardon est une tige robuste, dont il faut avec la pointe d’un couteau ôter les fibres et la 1ère peau. Vous pouvez utiliser un économe. Pour le cuire, je vous conseille de le couper en plusieurs sections, qui permettra de repérer des fils/fibres restant. 

Une fois réalisé, il suffit de le faire cuire dans de l’eau à petit feu. Pour vérifier la cuisson piquez avec la pointe d’un couteau. Lorsqu’il est tendre, c’est cuit. 

Si vous appréciez sa saveur, vous pourrez le consommer simplement, avec une noisette de beurre, d’huile d’olive, mélanger avec des pâtes (petit-épeautre idéal pour ceux qui veulent varier le gluten, obtenir un max d’acides-aminés, une super digestion, basse glycémie) et autres aromatiques. 

En gratin, et dans tout ce qu’il vous inspirera.  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s